Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Partagez | 
 

 Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvie
Membre
avatar

Féminin Messages : 809

MessageSujet: Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet    Sam 8 Aoû - 14:52

Après plusieurs longue et ardue recherches concernant le nom de la conjointe vraisemblablement amérindienne Nipissing de Jean Nicolet. Il semblerait que plusieurs chercheurs se soient laissé entraîner à la vague populaire faussement propagé sur web.

Les faits erronés


Gisis-Bahmahmaadjimiwin (Jeanne)
Amérindienne nipissingue née vers 1602 près du lac Nipissing.
Selon Pierre Bernard, un généalogiste autochtone d'Oka, elle serait la mère de la lignée Nicollet/Gisis-Bahmahmaadjimiwin d'Amérique.
Elle se serait unie selon la coutume amérindienne à Jean Nicollet de Belleborne vers 1624 ; de cette union serait issue Madeleine dite Euphrosine Nicollet (mariée à Jean Leblanc).


Jean Nicolet a eu une conjointe amérindienne du lac Nipissing : Jeanne Gisis-Bahmahmaadjimiwin (merci à Lucie Codère pour cette précision d'importance) . Une fille est née née en 1628 à Québec, de cette union : Euphrasie-Madeleine Nicolet (1628 - 1689). Cette information est consignée aux registres nationaux, des mariages aux pages 788 et 994. De ce fait, une descendance métisse est issue de cette union.
Ce coupon d'information non signé par son auteur, qui ce voulait surement sérieux et crédible présente en faits plusieurs anomalies;

- Le nom du défunt généalogiste Pierre Bernard, aussi qualifié qu'il soit à lui seul n'est pas une source historique valide.

- Madame Coderre n'est pas généalogiste, et n'est pas la première à diffusé ces informations erronés.

- "Consignée au Registre nationaux pages 788-994", ainsi formulé ce présumé Fond d'Archives est totalement inexistant, il s'agit ici sans doute d'un simple répertoire produit par monsieur et madame tout le monde. Donc une source de seconde et peut-être même troisième catégorie, qui ne peuvent en aucun cas être considéré de façon officielle sans validation à l'aide de véritable document d'archives. De plus, une union non célébrée et validée par les autorités de l'époque n'est pas consignée.

- etc.

Les faits réels

- Le 7 octobre 1637, à la paroisse Notre-Dame de Québec, mariage[1] entre Jean Nicolet et Marguerite Couillard. Aucune mention de la première conjointe de Nicolet ni de sa fille Euphrosine dite Madeleine.

- Le 22 octobre 1637, Contrat de mariage[2] de Jean Nicolet et Marguerite Couillard. Aucune mention de sa première conjointe.

- Le 27 octobre 1642, paroisse Notre-Dame de Québec, sépulture[3] de Jean Nicolet. Aucune mention de sa fille, ni même de ses deux conjointes.

- Le 12 novembre 1642, l'inventaire de biens[4] de feu Jean Nicolet. Aucune mention de sa conjointe amérindienne.

- Le 27 novembre 1642, Photostat du procès-verbal et de l'inventaire de succession[5] de Jean Nicolet. Aucune mention de sa conjointe amérindienne.

- Le 30 avril 1643, Photostat et copie dactylographiée d'un procès-verbal d'une vente à l'enchère de trois de ces effets[6], de feu Jean Nicolet. Aucune mention de sa conjointe amérindienne.

- Le 18 octobre 1643, Traité de mariage[7] entre Jean Leblanc et Euphrosine Nicolet " Euphrosine Nicolet appelée Madeleine Nicolet fille naturelle de feu Jean Nicolet, commis interprète de la Compagnie de la Nouvelle-France". Aucune mention de la mère. 

- Le 21 novembre 1643, Acte de mariage[8] entre Jean Leblanc et Euphrosine Nicolet, les parents de l'épouse ne sont pas mentionnés.

- Le 30 septembre 1689, inhumation[9] de Madeleine Nicolet. Aucune mention des parents ni même de ses deux époux.

Conclusion

À plusieurs documents ci-haut mentionné, et signé par Marguerite Couillard, Pierre Nicolet, Martin Prévost ainsi qu'un monsieur LeGardeur et plusieurs autres, reconnaissent tous au défunt Jean Nicolet, une fille naturelle d'âge mineure. Les documents d'archives d'époque ne nous révèlent jamais de nom concernant cette première conjointe vraisemblablement amérindienne Nipissing de Jean Nicolet. Alors que ni les documents d'archives et ni les chercheurs professionnels ne mentionnent de nom pour cette personne, certain chercheur amateur semble lui en avoir inventé un sur mesure en celui de "Marie-Jeanne Bahmahmaadjimiwin-Gisis". Faute de preuve officiel, il est serait préférable de ne pas propagé ce nom exagérément. La provenance initiale de ce présumé nom demeure jusqu'à ce jour inconnue. Il serait fort souhaitable que tous apprennent à repérer les véritable documents et informations pertinents et crédibles.

Publié le 8 août 2015, Recherchiste et auteure, Sylvie Gauthier (G.R.A.)

Sources officiel d'archives "consigné" consultés :
[1] - Ancestry, Fond Drouin numérisé, page 101 verso, dernier acte de la page et suivante.
[2] - BanQ-Q, Greffe du notaire J. Guitet, de Québec.  
[3] - Ancestry, Fond Drouin numérisé, p. 188, 6e acte de la page.
[4] - BanQ-Q, Document numérisé, Cote : P1000, S3, D1517. Image 0001 à 0007.
[5] - BanQ-Q, Document numérisé, Cote : P1000, S3, D1517. Image 0008 à 0015.
[6] - BanQ-Q, Document numérisé, Cote : P1000, S3, D1517. Image 0016 à 0025.
[7] - BANQ-Q, Greffe du notaire Guillaume Tronquet.
[8] - BANQ-M, Fond d'État-Civil (Mormons), bobine microfilm no. 975, page 105, 1er acte de la page.
[9] - BanQ-M, Fond d'État-Civil (Mormons), bobine microfilm no. 1019. Registre original de l'Hôpital Hôtel-Dieu de Québec.
Sources seconde consultés :
- Rab-du-Prdh ; DGQA ; Jetté p. 848.
- Les Relations des Jésuites, le père Paul Le Jeune. 
- Jean Nicolet ; Dictionnaire Biographie des Ancêtres Québécois, par Michel Langlois, Tome IV, page 393.
- Les Coureurs des Bois - La Saga des Indiens Blanc, édition 2003, par Georges-Hébert Germain, p. 14-15.
- Jean Nicolet, Biographie du Canada en ligne, 1000-1700 (Volume I), par Jean Hamelin.


-
Revenir en haut Aller en bas
tjacynthe
Modérateur
avatar

Féminin Messages : 125

MessageSujet: Re: Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet    Sam 8 Aoû - 16:32

Bravo Sylvie !  belle recherche.

Jacynthe
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Membre
avatar

Féminin Messages : 809

MessageSujet: Re: Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet    Ven 14 Aoû - 10:16

P.S.

Le fameux « Registre national des mariages » pages 788 et 994, n'est qu'en fait le Dictionnaire National des Canadiens-français 1608 - 1760, partie généalogique, Montréal, Institut généalogique Drouin, de 1958, communément appelé par plusieurs le (Dictionnaire Drouin - volume rouge) ou (le petit Drouin Rouge)

Tome 2 :

- page 788 : mariage de Jean Leblanc et Euphrasie-Madeleine Nicolet (Jean et une sauvagesse Nipissing) 24 nov. 1643 Québec ;

- page 994 : union de Jean Nicolet et une sauvagesse Nipissing du Lac Nipissing, sans date ni localisation ; mariage de Jean Nicolet avec Marguerite Couillard le 7 octobre 1637 à Québec.

Les chercheurs semblent avoir oublié de citer la page 468 du Dictionnaire, tome 1 :

Mariage d'Élie Dussault et Madeleine Nicolet, (Jean et sauvagesse Nipissing), le 22 février 1663 à Québec.

Ce dictionnaire ne constitue nullement une source d'Archives de première instance "dite valide". Mais bien une seconde source (fabriqué par des chercheurs), qui doit uniquement servir d'indice à de plus grande vérification.

Comme vous pouvez tous le constater, même à cette seconde source, il ni a aucune mention de nom pour la conjointe vraisemblablement amérindienne Nipissing de Jean Nicolet.

Aucune seconde source quel qu'elles soient, dictionnaire, répertoire, base de données, et autres, ne peuvent en aucun cas être considéré comme preuve d'Archives officiel de première instance.

apprendre
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie
Membre
avatar

Féminin Messages : 809

MessageSujet: Re: Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet    Ven 14 Aoû - 10:54

Les profanes ne connaissent pas la différence qu’il existe entre sources d’archives primaire et secondaire.

Sources primaires : actes de l’état civil officiel (registre d’église, registre d’inscription à l’état civil, acte notarié, certificats de naissance, mariage et décès, jugement de divorce, papier d’immigration et de naturalisation, enrôlement militaire, recensement, etc.)

Sources secondaires : répertoires de baptême, mariage et sépulture (constitués à partir de sources primaires avec toutes les possibilités d’erreur de transcription et de mauvaise compréhension des entrées), dictionnaires généalogiques, dictionnaires et histoires de familles, bases de données familiales privées ou publiques en ligne (pour la plupart non référencées).

Et malgré la facilité d’accès aux archives primaires, plusieurs généalogistes, mêmes professionnels, continuent de travailler avec des sources secondaires sans jamais valider avec les sources primaires. Leurs clients prennent donc pour acquis les recherches qui leur ont été remises sans même avoir vu un véritable acte d’archives.
Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet    

Revenir en haut Aller en bas
 

Enquête concernant le nom de la conjointe amérindienne de Jean Nicolet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite enquête magasin maternage
» Commission d’enquête parlementaire au COS-ONE
» Cherche conjointe OU mère
» ENQUÊTE/QUESTIONNAIRE
» Enquête de généalogie.com

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'Autochtone :: Étaient-ils vraiment autochtones ?-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet