Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Partagez | 
 

 Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sylvie
Membre
avatar

Féminin Messages : 809

MessageSujet: Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX   Mer 14 Aoû - 9:46

Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX

Bonjour à tous,

Pour s'attirer plus de prospects et agrandir leur nombre, la majorité des dites communautés prétendant représenter les Métis du Québec véhiculent volontairement des informations complètement erronées alors qu'elles-mêmes ne sont nullement reconnues auprès des gouvernements.  

En voici plusieurs qui m'ont été révélées par des clients privés ou des membres de certains forum ou sites web sans aucune crédibilité et non recommandables :


Question

- Est-ce vrai que tous les Québécois dits « de souche » possèdent tous une arrière-grand-mère amérindienne ?  
Réponse : NON c'est faux. Seulement entre 7 et 10% des Québécois dits « de souche » possèdent de véritable ancêtre autochtone et pour la grande majorité d'entre eux, l'ancêtre est situé avant 1867 dans leur arbre généalogique, la plupart du temps entre  la 10è et la 12è génération de leur arbre généalogique donc, au tout début de la colonisation de la Nouvelle-France et de plus, généralement retracé en lignée collatérale. 
À défaut d'avoir un ancêtre Autochtone, un Québécois "dit de souche" a beaucoup plus de chance d'être descendant du Roi Charles 1er dit Charlemagne.

Question
- Est-ce vrai que tous les ancêtres autochtones des Québécois dits « de souche » ont été adoptés, ou kidnappés et sont surtout des femmes ?
Réponse : NON c'est faux. C'est une affirmation exagérée de la réalité et la majorité du temps sans fondement. Par contre, il est vrai que les ancêtres autochtones retracés dans l'arbre généalogique d'un Québécois sont plus régulièrement des femmes, mais il y a aussi plusieurs hommes autochtones qui ont formé un couple mixte.


Question
- Est-ce vrai que les Métis reconnus dans l'Ouest canadien possèdent tous des ancêtres en provenance du Bas Canada (aujourd'hui province de Québec), donc un ancêtre québécois ?
Réponse : NON c'est faux. Bien qu’un bon nombre des couples mixtes de ce coin pays aient été formés par des Québécois d’origine française (autrefois Canadien-Français), une bonne proportion des Métis de l'Ouest ont pour ancêtres des Irlandais, Écossais, Anglais, Allemands, etc, qui ont directement immigré dans l’Ouest canadien et qui n’ont jamais mis les pieds au Québec.


Question
- Est-ce vrai qu'un ancêtre ayant pratiqué la traite des fourrures est automatiquement reconnu comme étant métis ?
Réponse : NON, c'est absolument faux. La grande majorité d'entre eux étaient des engagés sous contrat de travail. Si ces gens avaient les aptitudes pour faire un tel travail, ils faisaient pour la plupart le choix de travailler momentanément dans ce domaine et plusieurs n'ont fait qu'un seul contrat. Par contre, aucun d'eux, et ce de façon préméditée, ne s'est porté volontaire pour former un couple mixte pour une dite communauté métisse.


Question
- Est-ce vrai que les Québécois dits de souche possédant des ancêtres ayant pratiqué la traite des fourrures sont automatiquement reconnus comme étant métis au Québec ?
Réponse : NON, c'est absolument faux.



Question
- Est-ce vrai que, pour être reconnu métis, vous n'avez qu'à vous auto-identifier vous-mêmes ?
Réponse : NON, c'est absolument faux. Avant même que les membres de ces communautés métisses dites contemporaines puissent s'identifier comme tels, les dites communautés doivent faire la preuve formelle de leur existence et doivent aussi prouver qu’elles sont reliées à une communauté métisse ancestrale dite historique. Par conséquent, et ce même avec la signature d'un avocat et d'un prétendu expert en généalogie autochtone, les cartes de membre et « certificats de métis » émises par ces dites communautés n'ont aucune valeur et ne sont nullement reconnues.


Question
- Est-ce vrai qu'avec l'arrivée d'un grand nombre d'immigrants depuis plusieurs années au Québec, les Québécois dits de souche seront tous reconnus comme étant des Autochtones, s'ils sont membres d'une dite communautés métisse, et auront bientôt des terres et des privilèges différents des autres Canadiens ?
Réponse : NON, c'est absolument faux. 



Question
- Est-ce vrai que les prétendus métis membres d'une dite organisation n'ont plus à payer de taxes, d'impôt etc.?
Réponse : NON, ceci est totalement faux. Même les autochtones reconnus doivent payer des impôts et des taxes (pour tous produit achetés hors des réserves).


Question
- Est-ce vrai que les dits membres de ces dites communautés ont le droit automatique à la « carte verte » pour une résidence et un emploi aux États-Unis?
Réponse : NON.


Question
- Est-ce normal d'avoir plus de cinquante organisations se prétendant métisses, uniquement sur le territoire du Québec?
Réponse : NON, ce n'est certainement pas normal. D'autant plus que moins d’une dizaine de communautés métisses sont officiellement reconnues dans tout le territoire de l'Ouest canadien. Il faut aussi savoir que toutes leurs revendications ont d'abord débuté en tant et au nom de Canadien-Français, désirant des privilèges différents des autres. Ayant échoué et voyant que le terme Métis n'était pas utilisé au Québec, ils ont donc emprunté l'appellation Métis. Actuellement, ces dites organisations disant représenter les métis du Québec ne sont que tolérées par les gouvernements, le temps qu'elles puissent faire leurs preuves de façon irréprochable, ce en quoi, depuis 2003 et jusqu' à ce jour, elles ont lamentablement échoué.



S.V.P. soyez prudents !
Revenir en haut Aller en bas
Dominique
Membre
avatar

Féminin Messages : 49

MessageSujet: Re: Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX   Mer 14 Aoû - 12:38

Merci pour ces précisions, Sylvie !

D'après ce que j'ai pu observé, les organisations reconnues par les gouvernements fédéral et provinciaux n'acceptent que des membres qui peuvent prouver, documents à l'appui, leurs liens de parenté directe avec les Métis de la communauté historique et qui résident dans la province couverte par cette organisation.

Cependant, d'autres regroupements de soi-disant métis ont aussi poussé comme des champignons, surtout en Ontario, suite à l'arrêt Powley, et ils acceptent n'importe qui, sur des preuves plus ou moins fiables, et ce, même si ces personnes ne résident pas dans la province.

Une personne, née et résidant aux États-Unis, m'a avoué posséder 3 cartes de membre d'organisations de soi-disant métis au Canada et 5 dans des états américains !

Par ailleurs, des organisations de « wannabe Abénakis », qui veulent faire reconnaitre leur prétendue nation disparue au New Hampshire, existent et elles recrutent partout.

On peut suivre (en anglais) leurs activités sur un blogue ouvert par un ancien membre qui dénonce leur campagne :


The Reinvention of the Alleged Vermont and New Hampshire Abenakis
Revenir en haut Aller en bas
http://gen-familleritchot.blogspot.ca
Dominique
Membre
avatar

Féminin Messages : 49

MessageSujet: Re: Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX   Jeu 15 Aoû - 21:43

D'autres questions qu'on me pose souvent :

Question
- Est-ce qu’il existe des princesses amérindiennes ?
Réponse : NON. Le concept de royauté était inconnu des Amérindiens de l’Amérique du Nord avant l’arrivée des européens. Les Amérindiens avaient des titres tels que : grand chef de Nation, grand chef de tribu, chef de clan et chef de guerre. Les filles des chefs amérindiens n’avaient pas de statut particulier, et les mariages entre Amérindiennes et colons européens étaient plutôt des alliances diplomatiques ou pour encourager l’assimilation et la conversion à la religion catholique, et il y a aussi eu des mariages par choix comme on peut en voir dans les Relations des Jésuites.

Question
- Est-ce que tous les Québécois peuvent prétendre au statut d’Indien hors-réserve ?
Réponse : NON. Bien que certaines organisations de soi-disant Autochtones ou Métis prétendent que leurs ancêtres ont refusé d’aller vivre dans des réserves après la Loi des Indiens, ces histoires tiennent plus de la légende urbaine que de la réalité, car la grande majorité de l’ascendance amérindienne des membres de ces organisations se situe avant 1867. Seuls les Québécois ayant des parents, grands-parents et arrières-grands-parents Indiens statués (inscrits au Registre des Indiens) vivant en réserve ou une mère mariée à un Blanc qui a recouvré son statut, peuvent prétendre au statut de hors-réserve.

Question
- Est-ce que la carte émise par une organisation de soi-disant Métis du Québec vous confère le statut d’autochtone ?
Réponse : NON. Seule la carte émise par le Ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (anciennement Ministère des Affaires Indiennes et du Nord du Canada) confère à son détenteur un statut d’Indien inscrit ou d’Inuit. Le gouvernement fédéral n’émet pas de carte de statut métis. Au Québec, aucune carte émise par les organisations dites métisses ne garantit de droit spécifique à son détenteur.

Question
- Est-ce que le Traité Jay s’applique aux détenteurs de carte d’organisations soi-disant Métis du Québec ?
Réponse : NON. Le Traité Jay, signé en 1794 entre la Couronne britannique et les colonies américaines, prévoit un droit de passage aux frontières américaines aux Amérindiens qui peuvent prouver leur appartenance à une Première nation. Cette preuve doit être confirmée par un document officiel émis par une Première nation reconnue par le Ministère des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, qui garantit que son détenteur a 50 % d’ascendance amérindienne (par ses parents, ses grands-parents et arrières-grands-parents). Une carte ou une lettre émise par une organisation dite métisse du Québec n’est pas un document valable aux yeux des autorités frontalières américaines.

Question
- Est-ce que l’Arrêt Powley s’applique au Québec ?
Réponse : NON. Pour l’instant, l’Arrêt Powley ne concerne qu’une région spécifique en Ontario : Sault Ste-Marie et dans les environs.
Revenir en haut Aller en bas
http://gen-familleritchot.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les VRAI qui sont en réalité de grands FAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tous les objets que vous allez voir… sont en réalité des sculptures faites en bois !
» Les anxieux qui cogitent tout le temps sont en réalité des génies
» Un vrai make up artiste youtuber en Français
» que sont devenues les voitures de films?
» Pourquoi tout le monde dis que les Italiens sont tous Bruns ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'Autochtone :: Étaient-ils vraiment autochtones ?-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet